Le Cannabis, plante du CBD, mais plante du THC également :-/

Pourquoi le Cannabis, qui est une drogue, est-il perçu par les Français et surtout les jeunes comme étant comme une cigarette. 

Le THC est psychotrope, le CBD ne l'est pas. 

La difficulté avec le cannabis, c'est que la plante porte en elle des cannabinoïdes comme le CBD qui sont reconnus pour leurs effets calmant, anti-douleurs, et qui est légal à l'état de molécule, et des cannabinoïdes comme le THC qui sont psychotropes, c'est à dire qu'lls altèrent la perception du monde pour le fumeur. 

Aussi, celui qui a fumé un joint est dans une situation de risque et il fait prendre des risques aux autres par son état. 

Il faut 6 à 8 heures pour que les effets du cannabis disparaissent

Les tests  salivaires réalisés en entreprises pour détecter le THC ont pour vocation à dire si la personne est sous l'emprise du cannabis, pas si elle est consommatrice régulière de Cannabis. Aussi, les tests réagissent sur des prises récentes. 

En cas de problème, d'accident grave, les tests réalisés par la police permettent de retracer les consommations sur les 48 dernières heures, voire, pour les fumeurs réguliers à 3 semaines.  

Aussi, notre recommandation est toujours d'éviter le joint du matin avant d'aller travailler. Celui là est très dangeureux. 

Les effets du Cannabis

Le site de la midelca rappelle ceci : 

Risques psychiques

  • Le cannabis diminue les capacités de mémoire immédiate, de concentration, de vigilance, de prise de décision et d’attention chez les consommateurs réguliers. Chez les jeunes, cela peut entraîner de sérieuses difficultés scolaires. La perception visuelle, la vigilance et les réflexes sont également modifiés. Ces effets peuvent être dangereux si l'on conduit une voiture ou si l'on utilise des machines (machines-outils par exemple). Certaines de ces anomalies peuvent persister après l’arrêt du cannabis.
  • Chez certaines personnes fragiles, le cannabis peut engendrer ou aggraver un certain nombre de troubles psychiques comme l’anxiété, les crises de panique et favoriser la survenue d’une dépression.
  • Il peut aussi (plus rarement) provoquer une psychose cannabique (désordre mental caractérisé par des hallucinations ou des idées délirantes qui nécessitent une hospitalisation d’urgence en milieu psychiatrique).
  • Chez certaines personnes prédisposées, le cannabis peut également révéler ou aggraver les manifestations d’une maladie mentale grave : la schizophrénie.

 

pour voir l'ensemble du dossier de la Midelca sur le cannabis, cliquez ici

Le cannabis thérapeutique arrive bientôt

Dans deux ans, le cannabis thérapeutique sera autorisé. Cela veut dire que des salariés seront positif au THC avec une prescription médicale. En cas de contrôle, le salarié devra prouver qu'il a bien le droit de consommer du cannabis. 

Entendu en formation : "dès que j'ai mon ordonance, je fumerai des joints en plus". C'est un vrai pari de formation & d'explication pour ne pas arriver à des excès. La pédagogie devra être encore plus importante.